Les voies de Lièvremont sont impénétrables

Lièvremont_SupplementSiropDavid Skrela, touché à l’épaule, sera indisponible au moins jusqu’au quart de finale de la coupe du monde de rugby qui se déroule actuellement en Nouvelle-Zélande. Il est ainsi contraint de quitter le groupe. Marc Lièvremont appelle pour le remplacer Jean-Marc Doussain, 20 ans, demi de mêlée du Stade Toulousain. Oui-oui, demi de mêlée !

Certes Doussain est un ouvreur de formation, mais on peut s’interroger sur l’opportunité d’une telle sélection alors que d’autres prétendants semblaient tout désignés. On pense notamment à un Wisniewski du Racing, que toute l’ovalie appelait de ses voeux pour seconder Trinh-Duc, mais Marc Lièvremont surgit toujours ou on ne l’attend pas. Après avoir vu tester une demi-douzaine de charnières différentes depuis sa nomination on a pu penser que le duo Para - Trinh-Duc était désigné comme titulaire, mais, à un mois de l’envol pour le pays au long nuage blanc, voila Yachvili qui se retrouve titularisé derrière le pack bleu, à la surprise générale ! Ajoutez à cela, lors de France-Japon, l’entrée de fracassante de Morgan Parra … à l’ouverture ! Et vous en perdrez votre latin. L’appel de Doussain a ainsi de quoi laisser perplexe: Para/Trinh-Duc ? Doussain/Trin-Duc ? Para/Doussain ? Doussain/para? Yachvili? aujourd’hui n’importe quel observateur serait bien en mal de prévoir la charnière de l’équipe de France.

Une équipe invertébrée
2-8-9-10-15. Voila la colonne vertébrale de toute équipe de rugby, les postes clés autour desquels s’agrègent les autres. Force est de constater aujourd’hui, que Marc Lièvremont n’a pas encore su donner cette colonne aux bleus. Mis à part Servat, reconduit pour bénéficier de plus de temps de jeu, Harinordoquy est écarté au profit du jeune Lakafia, Parra après avoir été laissé sur le banc depuis trois matchs retrouve son association à Trinh-Duc, enfin à l’arrière le retour de Damien Traille dont le coup de pied de Mamouth pallie aux faibles capacités de relance. Ajoutez à cette nouvelle colonne vertébrale le changement du capitanat, qui passe de l’irréprochable Dussautoir, à Aurélien Rougerie, qui lui-même repasse du centre à l’aile.
Marc Lièvremont essaye, essaye, essaye encore, mélange les cartes, à l’heure ou chaque joueur devrait avoir trouvé sa place. Aujourd’hui, comme le souligne Pierre Berbizier (Racing-Metro 92) les joueurs ne sont pas au service du collectif, mais d’eux-même. A chaque action on essaye de gagner le droit de rester sur le terrain, et on espère ne pas prendre une baffe médiatique comme celle que Lièvremont a retourné à Imanol Harinordoquy lors de son dernier match.
Souhaitons la plus grande réussite au jeune Doussain au milieu de ces incertitudes, souhaitons-lui d’apporter une certaine stabilité à ces coqs déboussolés (que ce soit sur le terrain ou sur le banc), et souhaitons surtout qu’il échappe à la noyade comme un autre petit prodige, numéro 10 à 20ans, non loin de là à Sydney un jour de demi-finale contre le rival anglais en 2003 : un certain Frédérick Michalak.

Commentaires

  1. Bilbo dit :

    Bel article!
    Je me permettrais cependant une petite remarque: Harinordoquy ne laisse pas sa place a Picamoles, c’est bien Lakafia qui le fait (8 pour 8); les deux autres flankers devenant Bonnaire et Ouedraogo.

    Au delà, et pour revenir au problème du remplacement de Skrela, il faut savoir que sur la liste cachée (c’est-à-dire des joueurs appelables en cas de blessure durant le mondial), offrant des possibilités au poste d’ouvreur étaient : Doussain, Beauxis, Wisneiski et Michalak. (liste transmise en juin).
    Voici la reflexion de Lievremont :
    Beauxis : blessé, inconvocable
    Wisneiski : très mauvaises performances ces derniers matchs (cf le commentaire assassin de Berbizier)
    Michalak : viré de son propre club, on ne sait ce qu’il fait dans le championnat Sudaf puisque personne ne le regarde. De toutes facons vu son sale caractère c’est impossible de l’appeler maintenant.
    Doussain : très bon (avec Toulouse, et avec les moins de 20), mental a toute épreuve, avenir du rugby francais.

    La conclusion lui a paru évidente, bien qu’osée il faut dire.

    Maintenant, à mon sens, c’est avant que le problème se posait : on ne pouvait pas réfléchir à d’autres ouvreurs de métier plutôt que de vivoter entre Skrela, Michalak et Traille ?
    Et bien non, et c’est bien le problème du rugby francais ! On a pas/plus de bons ouvreurs. Les autres solutions a l’heure actuelle sont tout au mieux des Benjamin Boyet (Bayonne), Julien Peyrelongue (BO) et des jeunes espoirs Plisson (SF), Bezy (ST) et Otazo (Byonne).
    2011 n’est pas l’année des ouvreurs et il va falloir faire avec.

    Pourvu que Trinh Duc soit solide
    Pourvu que Doussain puisse apporter quelque chose
    Pourvu que Wisneiski puisse éclater sous l’ère PSA
    Et pourquoi pas, pourvu que Beauxis devienne un grand 10 avec le sorcier Noves…

    1. S&F dit :

      OUAIS ! Je suis d’accord !

    2. Monsieur Ochon Buddy dit :

      Mea a culpa pour l’erreur sur Lakafia !

      Et je suis parfaitement de ton avis sur le fait que le problème est bien antérieur à l’appel récent de Doussain. J’apprécie énormément ce joueur, et j’espère d’ailleurs que Lièvremont ne le cassera pas moralement parce-qu’il a le « management d’une huitre » pour reprendre la citation d’un ami.

      Je n’ai pas suivi les dernières prestations de Wisniewski, mais lorsqu’on prépare une coupe du monde on choisit un groupe et on s’y tient, les titulaires doivent savoir qu’ils le sont, idem pour les remplacants, et chacun trouve sa place au sein du groupe, pour pouvoir se mettre au service de l’équipe.

      L’appel de Doussain se justifie peut-être par ton exposé, mais l’article critique bien le fond du problème qui est l’absence totale d’ossature de l’équipe. On prend des mecs et leur dit jouez ensemble, alors que toute la difficulté de sélectionneur du XV est bien de « faire la mayonnaise » comme on dit…

      J’espère bien avaler mon chapeau sur une belle perf des joueurs, que j’apprécie beaucoup pour la plupart, mais je dois avouer que j’espère aussi avec cynisme une belle claque pour qu’on se rappelle de Lièvremont comme de la chèvre qu’il est ^^

  2. Elodie Bla dit :

    HS avec cet article :
    Y’a pas de formulaire de contact sur votre site ? Une adresse mail ?

  3. DoubleG DoubleG dit :

    Pour nous contacter: supplementsirop@gmail.com (sinon t’as mon facebook Elo)