Boa Mistura investit les Favelas

Boa Mistura, le groupe d’artistes madrilènes qui se définissent eux-même comme « graffiti rockers », signe sa dernière oeuvre  à Vila Brasilândia une favela de São Paulo.

Du 4 au 16 janvier les cinq espagnols ont habité chez les Gonçalves, au sein la communauté de Vila Brasilândia.

Leur projet s’articule autour des « vielas » et « becos » : les venelles étroites et ventées autours desquelles s’articule la vie de la communauté. Communauté qui a d’ailleurs été décisive dans la conception et dans la réalisation de l’oeuvre. “BELEZA”, “FIRMEZA”, “AMOR”, “DOÇURA” et “ORGULHO” sont les concepts qu’ils ont choisi pour l’oeuvre « Luz Na Vielas » (la lumière des ruelles), réalisée dans leurs venelles en utilisant la technique de l’anamorphose (toujours aussi étonnante).

L’oeuvre s’inscrit dans une plus grande: CROSSROADS, les « interventions participatives d’art urbain » de Boa Mistura pour modifier le quotidien des communautés sinistrées en utilisant l’art comme outil de changement et d’inspiration.

On ne peut s’empêcher de penser aux Vanités de l’époque baroque, mais dont le message aurait été inversé. Alors que les hollandais disaient « regardez ces merveilles; elles ne sont que futilités » les brésiliens nous disent : « regardez ce bidonville; il est Beauté, Fermeté, Amour, Douceur et Fierté »

"Beleza" (Beauté)

 

"Firmeza" (Fermeté)

 

Toute la communauté participe

"Amor" (Amour)

"Amor" vu sous un autre angle

"Doçura" (Douceur)

"Orgulho" (Fierté)

 

"Orgulho" vu sous un autre angle

Commentaires

  1. DoubleG DoubleG dit :

    Pour une fois que l’on parle des favelas pour autre chose que du foot et des trafiquants !