Surkin – USA Club Mixes

C’est tout frais, ça vient de sortir et ça fait du bien par où ça passe…
Loin de moi l’idée d’être vulgaire ou d’évoquer l’iceberg de Titanic3D, je vous propose plutôt de découvrir l’album USA Club mixes de Surkin qui va très certainement faire beaucoup parler de lui dans les semaines à venir…

On ne présente plus Surkin, ce petit prodige, fer de lance du label emblématique électro frenchy touchy punchy Marble. Source intarissable de créativité musicale 6.0, Benoit Heitz (qui ne mange jamais ses frites sans ketchup) nous gratifie avec USA Club Mixes de son troisième album sous le label Marble.

Au programme, 15 remixes des titres du précédent album d’une grande qualité, originalité et diversité puisque le casting des remixeurs ayant collaboré sur ce petit bijou fait clairement rêver tout bon amateur d’éléctro qui se respecte / ne se respecte pas :  Brodinski, Club Cheval, Bobmo, Feadz ou encore Para-one pour ne citer qu’eux…Bref, la famille de la nouvelle génération french-touch y a farouchement répondu présent.


En guise d’amuse oreille vous pourrez écouter ci-dessous le mega remix de Canblaster (Club Cheval), sorte de compilation de l’album, samplant 8 pistes de l’album original, même si mon petit pêché mignon reste le fabuleux remix de White Knight Two signé Jackson & His Computer Band.

Tracklist complète :
01 – Canblaster Mega Remix
02 – Quattro (feat. Bobmo) [Feadz Remix]
03 – Love Shot (Djedjotronic & Noob Remix)
04 – Lose Yourself (feat. Ann Saundserson) [Rustie Remix]
05 – Gold Island (Bok Bok & L-vis 1990 Remix)
06 – Never Let Go (feat. Kevin Irving) [Club Cheval Remix]
07 – INYN (Live Mix)
08 – Harry (feat. Bobmo) [Strip Steve Remix]
09 – Silver Island (Para One Remix)
10 – End Morning (Das Glow Remix)
11 – Lose Yourself (feat. Ann Saunderson) [Brodinski Remix]
12 – Never Let Go (feat. Kevin Irving) [A-Trak Remix]
13 Silver Springs Anthem (Bobmo Remix)
14 End Morning (Live Mix)
15 White Knight Two (Jackson & His Computer Band Reprise)

Pour écouter / télécharger l’album, rendez-vous ICI

Enfin, exclu internationale, Surkin aurait révélé qu’il s’était inspiré du slogan de Supplément sirop, « un blog américain, mais pas trop » pour trouver le titre de son album. Comment dès lors -en toute objectivité- ne pas le surki-ffer ?

Commentaires

  1. DoubleG DoubleG dit :

    on est biiiien