[Expo] De Louis à Marc

En ce moment aux Arts Décoratifs et jusqu’au 16 Septembre 2012 se tient une exposition retraçant les parcours de deux artistes de talent – Louis Vuitton & Marc Jacobs. Nous y sommes allés.

2 étages – 2 personnalités – 1 maison.  L’exposition est séparée sur deux niveaux consacrés chacun à une époque et un créateur. Au premier étage, c’est le parcours de Louis Vuitton, fondateur de la Maison du même nom en 1854 que l’on peut découvrir.  Les premières malles, vêtements de poupées cousus dans la plus grande minutie et le dépôt des premiers brevets de motifs créés par la marque y sont présentés tout en sobriété. On retrouve aussi la fameuse et étonnante malle-lit de camp de 1869, assez surprenante pour l’époque. C’est sans doute d’ailleurs cet aspect du « pratique » récurrent à travers les modèles de malles imaginés par Louis Vuitton qui interpelle et amuse le plus ici et vous le confirmerez après avoir vu le coffre-commode ou le joli vanity en cuir de porc pour homme.

Changement radical d’atmosphère en empruntant les escaliers menant au niveau supérieur lorsque l’on se retrouve face à un mur ou s’entremêlent images et vidéos pour créer un patchwork des influences de Marc Jacobs, directeur artistique de la Maison depuis 1997. Ici, la couleur reprend ses droits et les modèles imaginés par le créateur depuis son arrivée surprennent par leur originalité (si si, vous bloquerez aussi un instant sur la pochette XXL ronde en cuir verni rouge située sur le mur de sacs). On y retrouve aussi des vêtements de haute couture des collections passées et des modèles de la saison 2012 aperçus sur les podiums (entre autres la jolie robe en tissu à fleurs ajourées et plumes).

Le défi de l’exposition est relevé en nous montrant comment les deux hommes ont su innover dans un XIXe siècle industriel d’une part et un XXIe siècle globalisé d’autre part en faisant avancer l’industrie de la mode. La phrase à retenir avant de sortir : « Je ne suis pas parfait mais je suis parfait dans l’imperfection. Parfaitement imparfait. » Marc Jacobs.

PS : Ne partez pas si vite, faites un détour et allez jeter un œil aux expos Trompe l’œil et Babar du musée.