Home24, vos meubles sur internet grâce aux frères Samwer

Les frères Samwer, vous les remettez? Mais si, ce trio de frangins entrepreneurs allemands à succès. Figurez-vous que les revoilà, avec Home24.fr

Pour les néophytes de l’actu entrepreneuriale, faisons une petite mise à jour. Les frères Samwer sont connus pour être les parfaits copieurs de business models à succès en les adaptant à un pays donné. Les allemands se sont fait connaitre en 1999, lorsqu’ils ont revendu leur première société Alando à eBay, pour 50 millions de dollars. A l’époque, ils décident de réinvestir leur fortune immédiatement en créant Jamba! en 2000, plate-forme de vente en ligne de contenus multimédias et de sonneries de téléphone. Grace au soutien de mastodontes comme Saturn et MediaMarkt, le succès est à nouveau au rendez-vous et la start-up est revendu en 2004 à VeriSign pour 270 millions de dollars.
Ils fondent alors l’incubateur « Rocket Internet » en 2007 et se mettent à copier massivement des plate-forme e-commerce.
A leur actif, on citera bien entendu Zalando, parfaite copie du géant américain vendeur de chaussures Zappos, CityDeal qui reprend le fonctionnement de Groupon ou encore Lazada,l’équivalent d’Amazon.

La stratégie des frères Samwer est autant détestée qu’adulée, eux sont autant vénérés qu’haïs. Les différentes entreprises qu’ils montent se basent sur des méthodes ultra agressives. Il faut copier vite et attaquer très fort le marché. Cela leur a valu quelques soucis quand courant 2011, un mail du cadet des Samwer adressé à ses collaborateurs évoquait le terme de « blitzkrieg » pour parler de leur stratégie commerciale. Tollé.
Courant mars 2012, c’était au tour du logo de Lazada d’être descendu en règle, trop ressemblant à celui de sa copie, et reprenant le même code couleur avant d’être modifié.

Ancien logo Lazada, logo d’Amazon et nouveau logo Lazada

 

Les ventes de meubles en ligne ont progressé de 22% en 2011

Avec leur petit dernier Home24, les frères Samwer s’attaquent aujourd’hui au 3ème grand pan de leur stratégie après Amazon & Zappos: l’ameublement. Le site ouvert il y a 3 mois a fait peau neuve en août. Celui-ci s’inscrit dans un domaine en plein croissance, les ventes de meubles en ligne ont en effet progressé de 22% en 2011 selon Sébastien Oebel, country manager de Home24. La principale différence du site et là où Home24 frappe fort, c’est concernant la livraison gratuite de ses meubles. En effet, quand même Ikea propose des frais s’élevant parfois jusqu’à 100€, le calcul est vite fait.

Comme tous les projets des trois teutons, Home24 a pour but d’écraser la concurrence sur le marché. On a envie de dire « comme d’habitude » quand on connait la longueur des dents des frères. En france, cela pourrait changer la donne pour des entreprises comme l’Usine à Design par exemple, qui a levé 4 millions d’euros fin 2011. Home24 affiche pour sa nouvelle version un design sans surprise reprenant les classiques du e-commerce. Outre la livraison offerte, on imagine que la différence se fera une nouvelle fois sur la communication où le nom de Home 24 devrait bientôt nous être martelé de tous les côtés.