Portrait – Ludovico Einaudi


Vous connaissez certainement ses mélodies, mais sans doute ne connaissez-vous pas l’homme derrière le clavier. Le compositeur et pianiste italien Ludovico Einaudi fait forte impression depuis quelques années qu’il est projeté via ses musiques sur la scène médiatique. Initié dès son enfance au piano par sa mère, Einaudi a étudié de nombreuses années au conservatoire de Milan, puis avec Luciano Berio.

De son style qualifié de minimaliste, sans autres fioritures que quelques arrangements harmoniques, Ludovico compose des musiques tantôt mélancoliques, tantôt entraînantes mais toujours méditatives; le genre de musique qu’on écoute un dimanche sur son canapé en regardant par la fenêtre. On appelle ça du « easy listening », c’est beau, dépouillé, et sans prise de tête. Ses compositions lui ont récemment valu une renommée internationale depuis qu’elles ont figuré dans des films ou des spots publicitaires de grandes marques ou grands groupes.
C’est en 2009 que l’on découvre ses compositions en France lorsqu’Orange reprend « Divenire » pour sa publicité des mots à double sens.

Les internautes sont unanimes et le carton ne s’arrête pas là puisque Eric Toledano et Olivier Nakache décident d’intégrer « Una mattina » à la B.O. d’« Intouchables », sorti en 2011.

Depuis, Ludovico Einaudi a été de nombreuses fois repris, notamment par Procter & Gamble lors des JO 2012 pour sa campagne « Le plus beau métier » qui rendait hommage aux mamans.

Et si vous n’en avez pas encore assez avec tout ça, vous pouvez toujours enchaîner sur « Fly », ou « Primavera ». Y’a de quoi vous ruiner le moral pour 3 mois.

Commentaires

  1. Magnifique la campagne P&G !

  2. Valentin Vgg dit :

    +1 Samy mega classe