Et si le père noël était chinois?

Capture d’écran 2014-02-19 à 22.09.33
Vous le savez les origines de la légende du père noël divergent (ouais je sais, 10 ça fait beaucoup) selon que l’on veuille croire qu’un gros papy finlandais héritier de St Nicolas fasse le boulot du livreur en échange d’un verre de lait ou que l’on soit terre à terre et que l’on se dise que « tout ça c’est comme la Saint Valentin, c’est commercial » et que c’est Coca qui nous manipule. Deux écoles donc.

D’après nos sources, il est probable que le vrai père Noël vive en Chine et bosse pour Pepsico. On est loin du vieux moustachu vêtu de rouge dont la légende s’est écrite à une époque que les moins de vingt ans ne veulent pas connaitre (rappelons, pour les férus d’Histoire, qu’à l’époque Montmartre accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres), le père noël de Pepsico n’est pas un pantouflard mais un jeune gars plein de bonnes intentions . En guise de traineau, un simple vélo sur lequel il arpente les campagnes de l’empire du milieu.

Evidemment à l’instar du père noel de Coke, celui de Pepsi ne livre pas de soda, mais du bonheur en boite à des familles dans le besoin comme le montre la jolie video qui illustre la campagne.


Cette campagne est louable et s’inscrit dans la démarche de Pepsico qui veut être un annonceur responsable, mais on ne pourra s’empêcher de se dire « ça reste une pub hein ». On notera aussi qu’au XXIème siècle, l’image du mec qui apporte du bonheur dans les chaumières créé par Pepsi est très loin de celui qu’a contribué à populariser Coca Cola. Au siècle dernier, le père noël était un vieux et gros bonhomme rouge qui livrait des jouets aux occidentaux moyens, aujourd’hui il donne des vêtements aux pauvres, est en très bonne forme physique, et ce tout de bleu vêtu…