Project Morpheus: la Réalite Virtuelle de la PS4

morpheus

Bon, ce matin, je me lève, et je vois un projet de casque de réalité virtuelle répondant au nom de code Morpheus ! Je suis chaud bouillant. J’ai enfilé mon manteau de cuir, mes petites bottes de cuir et mes lorgnons de soleil de cuir. Je connais le Kung Fu, je me libère l’esprit, je vois même plus le code, juste des brunes, des blondes, des rousses… Ah, ils sont malins chez Sony quand même, avec leur référence Matrixienne. Oui, car faut pas me la jouer, en me faisant croire que la référence va non pas à Lawrence Fishburne, mais au Dieu du Sommeil. A moins qu’ils ne suggèrent que l’expérience proposée sera soporifique, mais j’en doute.

La génération précédente, toujours bien vivante d’ailleurs, a été le laboratoire d’expérimentation de nouveaux types de gameplay, d’accessoires, orientés vers la reconnaissance de mouvements. Ainsi ont vu le jour la Wiimote, le PS Move et le Kinect. Mais, même si le succès était au rendez-vous dans les chiffres, il parait évident que quelque chose manquait pour attirer l’attention des joueurs dans leur ensemble. Ces joueurs n’ayant que rarement l’envie de lever leur cul de leur canapé pour agiter leurs bras dans tous les sens pour, au final, faire moins bien, moins précis, moins intuitif, qu’une manette mise dans les mains d’un joueur accompli.

Les choses se compliquent quand on commence à parler de réalité virtuelle. Car la, ça intrigue tout le monde. Réveillant l’enfant en nous ayant un jour rêvé de se retrouver projeté dans un monde virtuel, onirique, ou l’immersion serait totale, brisant ainsi les barrières que sont une télévision, une manette, une mère/petite amie qui passe l’aspiro entre les deux (c’était l’instant macho macho men)… Forcément, réaliser ce rêve de gamer serait pour un constructeur de consoles synonyme de toucher le jackpot, et est donc un enjeu pour la nouvelle génération de machines.

Le hic, c’est que pour l’instant, on avait que l’Oculus Rift, issu du modèle de financement participatif Kickstarter, qui est certes très impressionnant, mais manque de finition, tout en étant peu abordable pour le grand public. On attendait donc qu’un des géants de l’industrie nous propose une solution, une réponse à cette demande: un projet. C’est Sony Computer Entertainment, qui a dévoilé, hier, le prototype Morpheus, certainement un nom de code provisoire, lors de la Game Developer Conference 2014.

 morpheus

morpheus3

Sur le slide ci-dessus, tiré de la conférence, on peut voir un sixième point précisant la cible: tout le monde. Cela implique, pour moi, non seulement une variété de softwares aptes à toucher un public large, mais aussi et surtout un prix abordable pour le plus grand nombre. La réalité virtuelle comme un produit viable commercialement, ça n’est pas encore pour tout de suite, mais ça arrive. Ca s’active également du cote de la concurrence, d’ailleurs. Outre Oculus, cite plus haut, Valve (Steam) travaille aussi sur son propre appareil, tandis que Microsoft, pour la Xbox One et Kinect 2, explore la piste de lunettes de Réalité Augmentée. Tout un programme !